Accueil » Matériel moteur » Vapeur » Locomotive Pinguely n° 103

 
 

Locomotive Pinguely n° 103

 
SGVA_Pinguely_103_mai_2006_photo_SGVA_reproduction_interdite

La Pinguely 103 exposée à Tournon - Mai 2006 - Photo SGVA

Fiche Technique :

  • Locomotive à vapeur du type 030 T à voie métrique
  • Année de construction : 1905
  • Numéro de fabrication chez Pinguely : 167
  • Masse à vide : 18,5 tonnes
  • Effort de traction : 3510 kg
  • Surface de la grille : 0,70 m²
  • Surface de chauffe du foyer : 4,10 m²
  • Diamètre des roues : 0,90 m
  • Empattement rigide : 2,05 m
  • Longueur hors tampons : 7,040 m
  • Machine bicylindre à simple expansion
  • Chaudière timbrée à 12,5 kg/cm² comportant 108 tubes
SGVA_plaque_constructeur_Pinguely_103_reproduction_interdite

Plaque constructeur de la locomotive Pinguely 103 – Photo SGVA

Construite par la société lyonnaise Pinguely, en 1905, pour les Chemins de fer du Morbihan (CM), la 103 appartient à une petite série de quatre locomotives de 18,5 tonnes qui circulent principalement sur les lignes de Loire Inférieure : Saint Nazaire - La Roche-Bernard, Herbignac - Guérande et Pornic - Paimboeuf. Celles-ci sont classées dans la catégorie "tramways" ; de nombreuses sections sont construites en accotement des routes. Les rampes maximales sont de 25 mm/m et le rayon des courbes descend jusqu'à 40 m (d'où l'empattement rigide très court de ces 030 T).
SGVA_Pinguely_103_CM_coll.Girot_reproduction_interdite

La Pinguely 103 sur la ligne de St Nazaire à La Roche-Bernard - Collection G.Girot

Malgré les services rendus pendant la seconde guerre mondiale, et par manque d'entretien plusieurs années durant, ces lignes à voie métrique disparaissent définitivement en 1947-48. Les locomotives 101 et 103 sont alors acquises par la société des Forges de Gueugnon, pour son service intérieur (les Forges de Gueugnon étaient embranchées au réseau CFD de Saône et Loire également à voie métrique). D’après les archives connues, la 103 est retimbrée en juillet 1949 et débute une seconde carrière cantonnée à d'inlassables manœuvres de wagonnets chargés de ferraille ou de lingots sur les voies des forges, aux côtés d'autres locomotives de réemploi acquises auprès de diverses compagnies (comme la locomotive Pinguely bicabine 31 également préservée par la SGVA). Le cahier de suivi des locomotives des forges indique qu'elle est arrêtée en décembre 1955 et "rentrée au garage - locomotive à refaire en entier".  En 1958, sa chaudière est démontée et envoyée aux ateliers SNCF de Paray le Monial : 2 pièces de 700 x 400 sont alors vissées et entretoisées sur les flancs de foyer. Ainsi réparée, la 103 poursuit sans histoire son service jusqu'en 1974.
SGVA_103_Gueugnon_photo_J. Monternier_coll. JL.Rochaix_repro_interdite

La Pinguely 103 manœuvre à Gueugnon - Photo J.Monternier - Collection JL.Rochaix

En 1975, des membres de la SGVA interviennent avec l’aide de la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires (FACS) et sauvent la 103 (la 101 est également préservée pour le Chemin de Fer de la Baie de Somme). Avant de rejoindre l'Ardèche, elle transite pas les ateliers de Gray, en Haute-Saône, où elle suit la bicabine 31 partie en révision... seulement pour limiter les coûts de transport car la 103 ne bénéficie pas de travaux ; la restauration de la bicabine 31 grevant les finances à elle seule. C'est donc ensemble que les deux Pinguely arrivent finalement à Tournon en janvier 1978.
SGVA_Pinguely_103_avril_1978_photo_J.Banaudo_reproduction_interdite_recadrée

La Pinguely 103 peu après son arrivée à Tournon - Avril 1978 - Photo J.Banaudo

Peu puissante en comparaison des Mallet actives en tête des trains lourds jusqu'à Lamastre, sa remise en service n'est pas une priorité pour l'exploitation touristique et reste garée sur les voies du dépôt de Tournon. En 1991, la 103 est finalement choisie pour rendre hommage à un grand inventeur ardéchois : Marc Seguin (1786-1865). Après un lifting bienvenu, elle prend place près du port de Tournon, quai Farconnet, aux côtés de la statue sculptée par Antoine Sartorio en 1947 (outre l'invention de la chaudière tubulaire, on doit aussi à Marc Seguin et ses frères la réalisation du premier pont suspendu de Tournon en 1825).
SGVA_Pinguely_103_octobre_2009_photo_SGVA_reproduction_interdite

La Pinguely 103 et la statue de Marc Seguin à Tournon - Octobre 2009 - Photo SGVA

SGVA_Pinguely_103_avril_2014_photo_SGVA_reproduction_interdite

La Pinguely 103 fraîchement repeinte - Avril 2014 - Photo SGVA

Votée en assemblée générale de la SGVA en 2016, la vente cette locomotive permettra de financer en partie la restauration de la Bicabine en complément des différents mécénats et dons récoltés.

SGVA_Pinguely-103_Tournon_15-03-2017_photo_v.piotti_repro-interdite

La 103 toujours à Tournon - Mars 2017 - Photo V.Piotti

Cette locomotive a été cédée à l'association SABA exploitant le Train Touristique du Bas Berry.

SGVA_JTT_du_27-04-2017

Article publié dans le Journal Tournon Tain du 27 avril 2017

 

Tags: , , , ,